ArmStreet

Chemises, sous-vêtements médiévales

Please wait...

Chemises médiévales – ou ce qui est caché sous la robe.

Les gens des civilisations antiques ne connaissaient pas le concept de sous-vêtements. Mais à cause de l’expansion de la religion le corps humain a été déclarée pécheur : l'Église a proclamé que le corps devait être couvert entièrement. C’est ainsi que l’histoire des sous-vêtements médiévaux a commencé. Et pendant une longue période de temps la “chainse” médiévale était une pièce principale de la lingerie médiévale pour femme.

Le style de chemises médiévales était le même pour les femmes et les hommes de toutes les classes de la société, des laïcs et des membres du clergé. La différence principale était la qualité de tissu dont cette lingerie moyen âge était faite. Cela différait largement selon le statut du porteur : le sous-vêtements moyen âge des paysans était fabriqué de lin naturel ou toile de chanvre, tandis que la sous-robe médiévale des bourges était fabriquée de lin fin. Les nobles portaient des sous-robe moyen âge faits des matière luxueuse, comme soie. Cela dit, quand vous choisissez une chemise moyen âge, il faut considérer l’origine de votre personnage.

Chainse de début du Moyen Âge

La chemise était portée à même la peau. Sa coupe en T était modeste et simple. Elle avait deux ou quatre pointes de tissu supplémentaire cousus au niveau de la taille afin de faciliter la marche. Il y avait aussi des pointes de tissu sous les bras ce qui ajoutait du volume au niveau de poitrine. Des manches longues en forme rectangulaire se resserraient vers le coude ou vers le poignet grâce au laçage. Il n’y avait pas encore aucune décoration ou broderie, mais chaque chainse était unique, faite selon les mesures de son porteur. C’est exactement ce qu’on fait ici en ArmStreet !

Initialement la sous-robe moyen âge n'était pas destinée pour des yeux d'autrui. Aucuns bords ne devaient pas dépasser le tissu de la robe, sauf peut être l’ourlet du bas qui touchait ou presque le plancher et d’où ne sortaient que des chaussures. En concevant les chemises style médiéval à vendre nous prenons en compte des tendances de la mode de l'époque : cela dit, au 12ème siècle le sous-vêtement pour femme est devenu plus ajusté. La coupe trapézoïdale restait la coupe la plus populaire, mais à partir de ce moment les chemises avaient des des fentes sur les côtés. La plupart des chemises avaient des manches longues, sauf des images clairsemées représentant des chemises à bretelles fines.

Sous-vêtement pour homme style médiéval

Si vous projetez acheter une chemise médiéval de 13-14ème siècle, veuillez noter qu’ils avaient la tendance de devenir plus courtes : typiquement, les chemises pour femme arrivaient à la cheville. La chemise pour homme avait la coupe évasée et arrivait à mi-cuisse. Les manches étaient longues et resserrées. L’encolure était typiquement de forme arrondie, parfois avec une fente verticale. A partir du 14e siècle il y avait aussi des attaches.

Caractéristiques des chemises médiévales :

  • Longueur arrivant au planches ou à cheville ;
  • Coupe simple et modeste ;
  • Manches longues resserrées ;
  • Coupe identique pour homme et pour femme ;
  • Matériaux naturels ;
  • Toile de sac, lin épais naturel ou lin fin naturel, coton ou soie.

Éventuellement, la chemise a été remplacée par deux éléments séparés, suite à la mode pour les vêtements serrés et boutonnés. Néanmoins, les chemises médiévales peuvent être considérée comme le prototype des t-shirts, des slips et des robes de nuit modernes.

Like !
hide -
Please wait...