Gambison : meilleur ami du guerrier

En parlant de la protection du corps il n’existe rien qui puisse faire concurrence au gambison médiéval bien connu. Souvent utilisé comme armure toute prête ou comme rembourrage au-dessous de l’armure, le gambison (aketon ou doublet armé) était une partie vitale du soldat médiéval ou de l’équipement du chevalier depuis le X siècle.

Image historique d'un gambison en cours d'utilisation
Saint Georges Et Le Dragon
Miniature du « Livre d’Heures » (c. 1380 ?)

Malgré le matériel doux le gambison suffisamment épais assure une excellente protection. Il se compose de plusieurs couches de tissus différents difficiles à percer ; les couches sont généralement en lin ou laine mais historiquement on y ajoutait de différents rembourrages entre les couches. Ils amortissent une quantité étonnante d’impact qui aurait pu être décisif entre la vie et la mort si on affronte un adversaire avec une arme de choc.

Vers la fin du XV siècle le jaque a remplacé les gambisons devenu le type principal de l’armure autonome en tissu. Selon les illustrations et les sources textuelles de l’époque les jaques sont plus courts et un peu plus ajustés que les gambisons antérieurs. Voici une citation qui non seulement fournit le mode d’emploi de la fabrication d’un bon jaque mais le proclame aussi être une protection confortable et fiable contre de nombreux types d’armes présentes en Europe à cette période :

« ... ce jaque doit être lacé à l’avant et doit avoir au-dessous de l’orifice une pièce suspendue (porte-pièce) de la même solidité que le jaque même. Ainsi le jaque sera fiable et simple à condition qu’il y ait un pourpoint sans manches et cou de deux plis, qu’il n’excède pas quatre doigts de largeur à l’épaule ; auquel soient attachées les chausses. Ainsi le porteur flottera, comme cela a été, dans son jaque et sera à l’aise ; puisqu’il n’a jamais été vu une demi-douzaine d’hommes tués par des coups de poignards ou des blessures dues à des flèches avec de tels jaques, notamment si c’étaient des troupes accoutumées aux combats. » (« Une Inquête Critique De l’Armure Ancienne, comme elle Existait en Europe... », Vol. II, par S. R. Meyrick)

L’efficacité des défenses en tissu a été prouvée par des tests contemporains (comme ceux réalisés par Allan Williams, « Le Chevalier et le Haut Fourneau... »). Dans ce test un jaque autonome de 30 couches a fait face à un coup imitant une épée de deux cents joules... et les 30 couches n’étaient pas une densité rare pour un jaque du XV siècle. En fait c’était plutôt la norme pour cette période. Comme un coup d’épée ou un choc d’une flèche génèrent rarement plus de 120 joules d’énergie, nous pouvons supposer que ces gambisons de dernière génération auraient assuré une bonne protection contre les épées (bien qu’un coup enfilant d’une lame tranchante aurait pénétré quand même) et les flèches mais évidemment n’auraient pas sauvé leur propriétaire contre les chocs d’armes d’hast puissantes, surtout si l’attaquant est à cheval, ainsi que contre les boulons des arbalètes.

Pourtant ce sujet n’est toujours pas bien étudié – bien que vous puissiez trouver beaucoup de tests amateurs incroyablement passionnants sur Youtube et forums thématiques pour avoir une idée de quoi une armure en tissu faite correctement est vraiment capable, même sans utilisation de matériaux modernes. La caractéristique principale toutefois est que le jaque soit « confectionné correctement » ce qui n’est pas toujours le cas. De toute façon des centaines d’années d’utilisation généralisée dans les régions de la planète variées sont une preuve d’efficacité indirecte mais assez convaincante pour ne pas dire incontestable.

ArmStreet France est connu pour ces gambisons style Oriental fonctionnels et fiables. En les créant nous nous sommes inspirés de l’armure rembourrée des nations du Moyen-Orient ainsi que de la défense du corps traditionnelle des nomades de la Grande Steppe. En général, l’armure style oriental n’est pas très populaire auprès des utilisateurs contemporains de l’Amérique du Nord ou de l’Europe puisque la plupart reconstituent les images de la chevalerie occidentale et des organisations militaires de l’Europe de l’ouest avec un grand engouement pour la dernière décennie de l’âge des Vikings.

Mais dans les régions de l’est de l’Europe la reconstitution historique et les jeux de rôle portent souvent un caractère plus hétéroclite. On peut y trouver des chevaliers occidentaux combattant avec ou contre un cavalier mongol lourd, druzhina slave (forces militaires des chefs slaves) ou ghulam arabe (soldat esclave d’élite ou mercenaires dans les pays du Moyen-Orient dans les Moyens Âges). L’armure rembourrée, historiquement très prisée auprès des groupes de guerriers énumérés, était différente de ses homologues occidentaux par son mode de fixation, décor et longueur.

Illustration moderne de Cataphracte Romain d’Orient
Cataphracte Romain d’Orient
Illustration Moderne par Christos Giannopoulos

Un de nos plus vieux modèles du gambison rembourré – Gambison Rembourrage Asiatique – illustre bien certains des traits principaux de l’armure orientale typique. Comme on peut voir il est assez long et protège complètement les hanches et même les genoux de son propriétaire, il a des manches pleine taille et un beau passement à l’ourlet, sur les épaules, le col, les manchettes et les revers.

Gambison Rembourrage Asiatique par ArmStreet Gambison Rembourrage Asiatique par ArmStreet

Un autre exemple est notre Gambison Long Style Asiatique. Il atteint les chevilles et est bouclé par cinq lanières en cuir faites à la main et boucles en bronze. Il a également un laçage pour monter une armure en métal dessus ce qui serait dans ce cas une armure lamellaire, laminaire ou de plaques partielles.

Gambison Long Style Asiatique par ArmStreet Gambison Long Style Asiatique par ArmStreet

Il y a quelque chose de plus proche de l’apparence et du design européen – Gambison Médiéval Rembourrage Sous-Armure. Il a été conçu comme un équipement sous-armure du combat médiéval et nous le considérons être plutôt « rembourrage sous-armure sportif ». Cette pièce orientée à la SCA (Société d’anachronisme créatif) et aux batailles à l’acier désappointé a été conçu en tenant compte des besoins pratiques des combattants à l’épée. Ce gambison a un air impressionnant mais ses avantages principaux sont du côté de l’ingénierie et non pas de l’esthétique. La couche extérieure est faite en coton épais durable, la couche intérieure consiste de la doublure en lin naturel de qualité exceptionnelle. Les boucles sont assez plates pour être confortables au-dessous d’une armure de plaques. Le cou a une pièce chevauchée pour assurer un amortissement des chocs tour complet portée avec un gorgerin. Cet article peut être utilisé avec une armure en plaques occidentale aussi bien qu’avec une armure style oriental telle que l’armure lamellaire ou l’armure d’écaille.

Gambison Médiéval Rembourrage Sous-Armure par Armstreet Gambison Médiéval Rembourrage Sous-Armure par Armstreet

Comme toutes les armures les gambisons ont des points de faiblesse. Tous ceux qui ont souffert de devoir porter un rembourrage épais en été savent bien qu’il gêne considérablement vos mouvements et vous surchauffe très très vite. C’est exactement pour cela que nous avons travaillé dur pour élaborer notre propre design particulier pour nos jaquettes rembourrées : les séries « Faiseur de Rois » et « Écuyer Errant ».

Gambison rembourrage « Faiseur de Rois » Gambison en laine « Écuyer errant »

Tous les modèles de ces séries font faits en deux pièces : un gilet sans manches et une pièce du corps haut court. Ce détail est formidable parce qu’il permet à vos bras de fonctionner indépendamment des autres mouvements.

On peut trouver de nombreux exemples des manches amovibles dans les sources historiques. Habituellement elles étaient nouées au gilet, mais ce type de design laisse les articulations et les aisselles vulnérables. Nous avons réussi à résoudre ce problème en gardant l’aspect authentique et en augmentant le degré du confort d’exploitation.

Gambison historique avec manches amovibles

Nous avons fait la version en lin du « Faiseur de Rois » respirable, confortable et applicable à de nombreuses situations diverses. Le gambison, aussi bien que la doublure et les touches de finition, est fabriqué en notre toile de lin 100% naturel haut de gamme. Nous l’avons rempli de rembourrage respirable en coton naturel (ce qui est un grand soulagement durant les saisons chaudes).

Gambison rembourrage « Faiseur de Rois » Gambison rembourrage « Faiseur de Rois » Gambison rembourrage « Faiseur de Rois »

La version du gambison « Faiseur de Rois » en toile de lin plus épaisse et plus robuste est pour ceux qui cherchent un type de protection de soldat quotidienne. La toile de lin est un matériel très pratique qui convient bien au temps pluvieux et résistera aux intempéries. Nous le croyons plutôt être une jaquette rembourrée « ultra-résistante ».

Gambison en toile de lin « Faiseur de Rois » Gambison en toile de lin « Faiseur de Rois » Gambison en toile de lin « Faiseur de Rois »

Et finalement notre « Écuyer Errant » en laine – idéal pour les nuits fraîches et les climats froids, il va non seulement vous garder en sécurité mais aussi au chaud. Doublé du coton robuste, ce vêtement a suffisamment de structure et tiendra bien le coup d’épée ou de hache et vous servira bien en combinaison avec une armure maillée ou cuirasse.

Gambison en laine « Écuyer errant » Gambison en laine « Écuyer errant » Gambison en laine « Écuyer errant »

ArmStreet France a toujours été bon en production de l’armure rembourrée, mais nous sommes vraiment fiers de ces trois gambisons qui sont très appréciés par nos clients. La plus haute qualité des matériaux, des coutures et des motifs – et en outre vous pouvez choisir parmi une grande palette de couleurs et leurs combinaisons pour obtenir un schéma de couleurs unique pour votre équipe.

Le design deux-pièces signifie aussi que le mouvement du bras ne va pas entraîner la partie inférieure de votre armure rembourrée, ainsi l’armure des jambes attachée restera toujours en place. Le gilet reste aussi en place et il ne va en aucun cas exposer votre bas du torse même si vous êtes dans la haute protection.

Un autre élément essentiel de votre équipement est la défense des bras. Ici chez ArmStreet France nous avons longtemps travaillé dur pour acquérir notre renommée en produisant des meilleurs gantelets sur le marché avec notre propre design exclusif. Pendant une longue période nous avons vendu nos gantelets avec des gants intérieurs fabriqués en usine, mais depuis trois ans nous produisons nos propres gants intérieurs pour satisfaire les besoins de nos consommateurs qui combattent dans l’armure en acier et de ceux qui utilisent seulement l’armure rembourrée ou nécessitent des gants appropriés pour l’escrime à l’épée également.

Pout l’instant il existe trois modèles qui couvrent essentiellement la plupart des besoins des escrimeurs, des reconstituteurs et des joueurs de rôles : Gants Intérieurs Rembourrés pour Gantelets, Gants d’Escrime en Cuir « Chien de Guerre » et Gants Médiévaux Ouatés.

Les Gants d’Escrime sont multifonctionnels, ils peuvent servir de protection des mains principale pour les jeux de rôle grandeur nature, les formats légers des combats à l’épée et beaucoup d’autres occasions. Ils ont un laçage pour ajuster les gants à votre taille de main. Les doigts articulés et les qualités tactiles du cuir assurent une prise parfaite et la flexibilité de façon que ces gants conviennent à être utilisés également avec l’épée et les armes d’hast. Ils sont équippés d’un rembourrage isolant en mousse de 5 mm d’épaisseur pour protéger contre les chocs. Les manchettes prolongées protègent les poignets. Les gants amortissent et répartissent le poids de l’arme.

Gants d’Escrime par ArmStreet Gants d’Escrime par ArmStreet

Les Gants Intérieurs Rembourrés Médiévaux sont des gants intérieurs par défaut de tous nos gantelets articulés. Ils ressemblent beaucoup aux modèles susmentionnés mais ont du cuir supplémentaire autour des doigts pour la connection avec les gantelets. Les gants sont rembourrés avec des bandes de mousse, mais il y a une option de faire le rembourrage en cuir de gants doux. Le rembourrage absorbe l’énergie cynétique des impacts physiques en réduisant la puissance frappante des coups reçus tandis que le cuir extérieur robuste protège les mains des égratignures éventuelles. Ce modèle est excellent pour le béhourd et d’autres combats plein contact avec les armes en acier.

Gants Intérieurs Rembourrés Médiévaux par ArmStreet Gants Intérieurs Rembourrés Médiévaux par ArmStreet

On a utilisé la même idée dans la conception des Gants Médiévaux Ouatés. Ils sont particulièrement faits comme gants intérieurs pour ceux qui préfèrent une paire de mitaines en acier pratiques solides plutôt que des gantelets articulés. Nous utilisons par défaut le suède de gants mais on peut les confectionner également en cuir de gants. C’est le choix de nombreux combattants de SCA aussi bien que des équipes de la Bataille des Nations.

Gants Médiévaux Ouatés par ArmStreet Gants Médiévaux Ouatés par ArmStreet

En général les gants de notre fabrication sont plus doux, plus souples et ont un design plus raffiné en comparaison avec les gants que nous avons utilisés avant. Nous avons porté une attention particulière au choix de cuir, ainsi le matériel dont les gants sont fabriqués assure une prise exceptionnelle dans toutes les conditions d’utilisation possibles. Vous trouverez ci-dessous un petit compte-rendu vidéo démonstratif.

Et il ne faut pas oublier les jambes qui demandent aussi de l’attention et de la protection. Les chausses médiévales ont acquis de la popularité au début du XI siècle et sont devenues une partie essentielle des vêtements sous-armures et des costumes civils. Elles étaient portées par les hommes aussi bien que par les femmes, couvertes de longues robes dans ce cas, et avaient des cordes pour les attacher aux braies ou à la ceinture armée.

Le mot même – « chausses » – qui signifie les bas, a survécu dans le français contemporain en forme de la racine des mots « chaussure » et « chaussette ».

La série « Faiseur de Rois » comprend les superbes chausses rembourrées en lin faites dans le style des pantalons du XIV siècle. Elles peuvent également vous servir de manière autonome comme défense de base ou être portées en dessous de l’armure en métal avec un grand choix d’options de fixation grâce aux œillets et attaches. Complétées du gilet et du haut court, elles vous donnent une image complète dans les couleurs de votre choix.

Chausses en lin «Faiseur de Rois» Chausses en lin «Faiseur de Rois» Chausses en lin «Faiseur de Rois»

Alors, que vous jouiez le rôle d’un noble chevalier ou d’un soldat régulier, cherchiez une sous-armure fiable et pratique pour un tournoi à l’acier grandeur nature, combattant seul ou avec des compagnons d’armes – on vous fournira une protection adéquate à sélectionner parmi un grand choix d’options !

Et comme vous le savez bien, la sécurité est par-dessus tout, n’est-ce pas ? Et une sécurité esthétique est même meilleure ;)

Partagez avec nous votre expérience de combat et votre manière d’exploiter vos gambisons dans les commentaires !

Vous pouvez consulter tous nos gambisons pour vente disponibles actuellement !